La loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 prévoit la mise en place de « fonctions d’appui » aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux pour la coordination des parcours de santé complexes.
 

Une Plateforme Territoriale d’Appui : pour qui ?

  • Pour les patients au parcours complexe afin de faciliter leur maintien à domicile, sécuriser leurs sorties d’hospitalisation, éviter les ruptures de parcours.
  • Pour les professionnels de proximité des champs du sanitaires, du médico-social et du social, qui ont besoin de recourir à des compétences complémentaires pour leurs patients et qui se trouvent en difficulté face à la diversité des acteurs et des dispositifs du territoire.
  • Pour les professionnels des établissements de santé, afin de faciliter les sorties d’hospitalisation et structurer le retour à domicile.
  • Pour les professionnels qui souhaitent mieux s’informer, mieux communiquer et mieux se coordonner dans la prise en charge des patients

Une Plateforme Territoriale d’Appui : pourquoi ?

  • Parce que le vieillissement de la population et l’augmentation des pathologies chroniques favorisent les parcours complexes.
  • Parce que la diminution des durées de séjour en établissement de santé et le développement des soins en ambulatoire posent de nouveaux défis dans l’exercice quotidien des professionnels de santé.
  • Parce que les contraintes démographiques, la désertification et l’isolement des professionnels de santé libéraux sont une problématique majeure sur notre territoire.

La plateforme Territoriale d'Appui du Vaucluse : comment ?

  • À la suite de l’arbitrage de l’ARS, la PTA expérimentale portée par l’association Ressources Santé Vaucluse depuis octobre 2014, remplit cette mission depuis le 1er juillet 2018 en Vaucluse.
  • Les 3 maia du Vaucluse et l’équipe de coordination de la PTA ont convergé pour ne former qu’une seule équipe.
  • Porte d’entrée unique, la PTA propose une réponse adaptée et graduée aux besoins des professionnels de santé et usagers du territoire.
  • Elle intervient à la demande des professionnels ou sur sollicitation du patient, avec l’accord de celui-ci, et structure ses interventions en concertation avec le médecin traitant et les acteurs de proximité.
  • Elle assure une veille permanente des services et des dispositifs et formalise des partenariats avec les différents acteurs du territoire.