Le financement de la dépendance : Quels enjeux pour 2019 ?

D’ici à 2050, la France comptera près de 5 millions de personnes de plus 85 ans, contre 1,5 million aujourd’hui. Soins de santé, perte d’autonomie, hébergement : le financement de la dépendance est estimé à près de 24 milliards d’euros annuels en dépenses publiques (Ministère des Solidarités et de la Santé).

La consultation citoyenne “Comment mieux prendre soin de nos aînés ?”, lancée par la Ministre de la santé Agnès BUZYN le 1er octobre a mobilisé 414 000 participants et reçu 1,7 million de votes et 18 000 propositions.
Objectif : la remise d’un rapport au gouvernement début 2019 dans la perspective d’une proposition de réforme devant déboucher sur un projet de loi.

7 idées sont plébiscitées par les citoyens :

• Améliorer la qualité et la variété de l’offre de lieux de vie par :
– l’amélioration des établissements d’accueil
– le maintien à domicile facilité
– la création de lieux alternatifs

• Reconnaître et revaloriser le rôle des acteurs de terrain en améliorant :
– les conditions de travail des professionnels de l’aide et du soin
– les conditions de vie des proches aidants

• Réduire le coût pour les familles en introduisant plus de justice sociale entre niveaux de revenus.

• Renforcer l’accès à la santé pour les personnes âgées.

Le financement de la dépendance, vieillissement de la population oblige, est une préoccupation majeure. L’hypothèse d’une grande réforme structurelle, faisant de cette dépendance un cinquième risque de sécurité sociale, est-elle envisagée ? Affaire à suivre donc…

Laisser un commentaire